Délinquance et statistiques.

Hier lundi. Fin de journée. Derniers clients d’Intermarché, à Saint-Marcel. Au moment de payer mes achats à la caisse, je constate que je n’ai plus de portefeuille. J’avais tiré 80 euros à l’entrée du magasin, quelqu’un m’aura repéré et suivi. Peut-être une caméra de surveillance a -t-elle filmé la scène ?
J’ai réagi devant la caissière qui m’a demandé, à tout hasard, de vérifier au fond de mon sac et dans mon panier à provisions…
Ca m’était déjà arrivé à Vernon, lors d’une exposition de photographies à l’EPA, sous la présidence et en présence de l’ancien maire.
Je n’irai pas au commissariat. Pour quoi faire ? Pour gonfler les statistiques ?
Comme le disait récemment M. Piednoir, maire – adjoint : « On fait dire ce qu’on veut aux statistiques ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *