Développer l’e-tourisme, une opportunité pour Vernon « Porte de la Normandie »

La ville est aujourd’hui une destination touristique majeure. Première destination des clientèles étrangères, deuxième destination des clientèles françaises, elle bénéficie d’une dépense touristique élevée, notamment de la part des étrangers.

Plus de 80% des Français préparent aujourd’hui leurs séjours touristiques sur Internet, et 1 partant sur 3 paie ses vacances en ligne. Internet et les nouvelles technologies constituent désormais des outils de communication et de commercialisation incontournables et déterminants pour les destinations touristiques.

Avec l’essor du phénomène contributif Web 2.0, le tourisme devient participatif et l’internaute, producteur de contenu. En utilisant des outils qui leur donnent la parole, les visiteurs passent à l’action sur Internet et produisent des avis, des commentaires, des carnets ou blogs de voyages, des photos et des vidéos. Les avis de consommateurs sont ainsi devenus un facteur décisif dans l’achat : 1 internaute sur 3 a déjà consulté un avis de consommateur ou un blog avant d’acheter un produit touristique (source : Benchmark group – 2008)

Il convient de chercher à tirer profit de ces évolutions en développant des stratégies de communication virale, pour disséminer l’image de la destination « Porte de la Normandie ». La cartographie et la météo en ligne, les podcasts (fichiers à télécharger), les flux RSS auxquels l’internaute peut s’abonner, le contenu généré par les utilisateurs eux-mêmes (commentaires ouverts, photos en ligne), les blogs et les réseaux sociaux… sont autant d’innovations qui feront parler de « La porte de la Normandie ».

Au regard de cette évolution, il convient de repenser l’organisation de l’office du tourisme :
1) Redéployer l’office de tourisme autour de deux pôles forts : un pôle «Marketing et e-tourisme », véritable direction marketing de la « Porte de la Normandie » ; un pôle « Accueil à valeur ajoutée », proposant des services à forte valeur ajoutée (notamment sur téléphone mobile), des conseils sur des thématiques spécifiques et la présence d’agents d’accueil sur tout le territoire.
2) Définir une stratégie e-touristique transversale et concertée : en déclinant des actions en ligne et hors ligne complémentaires ; en intégrant à la définition de la stratégie l’ensemble des pôles de l’office de tourisme.
3) Faire de l’office de tourisme l’outil central d’accueil dématérialisé de la destination : à la fois portail vers l’offre publique et privée et producteur de contenus riches, d’informations pratiques et de suggestions ; structurant la destination (thématisation de l’offre, segmentation) ; boutique pour accompagner le visiteur sur place (via les services sur mobile notamment) ; agrégateur des « retours d’expérience » après le séjour.
4) Doter l’office de tourisme de compétences dans les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) afin de ne pas être trop dépendant du prestataire qui gère le site internet.

La ville de Vernon doit être la « dynamo » du territoire. Elle doit être emblématique et constituer une entrée stratégique
sur le bassin touristique Normand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *