Square B. Pied : la chapelle de l’hospice des Pauvres et des Vieillards (Histoire de Vernon)

Lorsqu’on jette un regard, depuis la rue du docteur Burnet, à travers les grilles du square Benjamin-Pied (fermé par la municipalité de Vernon en février 2012), on aperçoit en perspective la silhouette d’une charmante petite chapelle dont la façade est sise à l’intérieur de la clôture de l’hôpital mais dont le flanc se trouve dans l’impasse Benjamin Pied.

Cette chapelle fut bâtie en 1729. Elle n’était donc pas celle du second l’hôpital, construit ultérieurement (en 1858). Elle fut en réalité édifiée et réservée à l’usage des hospices, celui des Pauvres et celui des Vieillards qui ne pouvaient se déplacer. En 1791, l’ensemble devint l’Hospice Fraternel et fut le bâtiment hospitalier le plus important du département.
Il était administré par les soeurs de la congrégation de Saint-Paul–de Chartres.
En 1858, quand on construisit un nouvel hôpital juste à côté des hospices, on ajouta à la chapelle une salle latérale, afin d’accueillir les malades au même titre que les vieux et que les indigents.

La silhouette de cette jolie chapelle, qui appartient au patrimoine de Vernon, est mise en valeur par l’écrin verdoyant du square. Elle serait littéralement étouffée si, par malheur, EURE-HABITAT transformait le petit jardin en HLM.
(Consulter » VERNON GIVERNY avec passion ». Le site de l’Association des Partenaires de l’office de Tourisme Vernon et environs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *