UN ACCIDENT PASSE SOUS SILENCE

En novembre 2012, un accident a eu lieu route de Magny.
Un automobiliste, roulant à vive allure a voulu éviter une voiture qui descendait et prenait la rue de la Ravine. Résultat: elle est montée sur le trottoir séparant les deux rues et a percuté le lampadaire puis trainer sur 20 cm la plaque d’égoût!
Aucun bléssé à déploré, heureusement. depuis, les habitants de ce « carrefour » attendent patiemment que l’on remettre le lampadaire en fonction. Le manque d’éclairage est dangereux tant pour les résidents que pour les automobilistes. La limitation de vitesse, bien que limitée à 30km/h n’est jamais respectée et il est biien dificile de sortir ou rentrer chex soi sans risquer de mettre sa vie en danger.
Doit-on attendre qu’un accident mortel ait lieu pour qu’on se penche sur le problème?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *